16
Fév

Déménagement Montreux Lausanne

Comment gérer un déménagement avec des enfants d’âge préscolaire

La pédagogie prévient que les jeunes enfants sont très attachés à leur environnement et que la séparation peut être traumatisante. C’est pourquoi il est bon de communiquer l’événement aux enfants au préalable. Ils poseront des questions auxquelles il faut répondre pour les rassurer et leur transmettre confiance et tranquillité.

Le nouveau domicile doit devenir un lieu naturel pour eux. Elle doit donc être présentée dans la bonne perspective, avec un calendrier approprié et sans forcer. Sensibiliser les enfants au déménagement et aux implications qui y sont liées les aide à vivre l’événement de manière plus sereine et plus naturelle.

Comment gérer un déménagement avec des enfants en âge scolaire

Pour les enfants en âge scolaire qui vont à l’école primaire, un déménagement est peut-être encore plus déstabilisant. L’école est un lieu de rassemblement et les camarades de classe sont considérés comme une extension de la famille. Les quitter peut les rendre tristes, sombres et repliés sur eux-mêmes. Il faut faire comprendre à l’enfant, en douceur et avec patience, le “pourquoi” du déménagement, sans mensonges ni demi-vérités, et lui faire connaître les aspects positifs du déménagement.
Conseils pratiques

Le choix d’une date de déménagement coïncidant avec les événements scolaires pourrait être un grand atout.
Profitez du déménagement pour nettoyer ce dont vous n’avez plus besoin : vêtements, objets, meubles. Un bon conseil : ne jetez jamais de jouets ou d’objets pour enfants !
Organisez-vous d’abord avec tout ce qui est bureaucratie : du changement de résidence, au choix du médecin.
Déménager avec des enfants : conseils

Faites les choses à temps. La hâte peut créer un environnement agité et inquiet, c’est pourquoi elle n’est pas conseillée.
Ayez à portée de main la trousse de premiers secours et les articles nécessaires pour les enfants.
Impliquez l’enfant. Dès le début de la préparation, jusqu’à l’arrivée dans le nouveau foyer, l’enfant qui participe sera plus facile à gérer et moins stressé.

Penser à l’inattendu : cela signifie penser à ce qui peut arriver (même l’impensable !). Cela permettra d’éviter que les gens ne perdent leur sang-froid.
Conclusions

Il est essentiel pour la famille, y compris les enfants, de considérer le déménagement comme un événement positif. Un événement qui mérite aussi d’être célébré, à la fin du travail. Les enfants sont beaucoup plus compréhensifs et intelligents que vous ne le pensez !